Accueil » SAMOURAI » Antique Haori Samourai » Antique veste kimono Haori soie noire Meoto Iwa Kamon clan samourai Takenaka homme “Made in Japan”
Vente !

Antique veste kimono Haori soie noire Meoto Iwa Kamon clan samourai Takenaka homme “Made in Japan”

239.00

Pièce unique 100% soie noire,Motif sur la doublure représente le Meoto iwa.Orné de 5 armoirie familiale samourai du clan Takenaka.Fabrication au Japon

1 en stock

Description

  • fabrication au Japon
  • 100% soie noire
  • Réversible
  • Le motif surpiqué sur la doublure représente le Meoto iwa (couple de rocher) dans la province de Ise ❨Wakayama❩
  • Orné de 5 armoirie familiale samourai du clan Takenaka
  • Belle finition.
  • Confortable
  • Très bonne Condition comme neuf
  • Ce type de haori fut porté autrefois par les guerriers samouraïs par dessus le kimono de cérémonie.
  • A porter par dessus le kimono antique ou keikogi et avec le hakama umanori Shima rayé pour la pratique du Iaido/Kenjutsu
  • Entretien:lavage a sec / repassage 60degré si nécessaire

Dimension:

Hauteur:104cm

Largeur d’épaule à épaule:61cm

Largeur de manche a manche:131cm

Hauteur de manche:51cm

Largeur de manche:33cm

A propos

Clan Takenaka

Mon du clan Takenaka.

Le clan Takenaka (竹中氏, Takenaka-shi) est un clan samourai aponais qui descend de la branche Toki de la famille Seiwa-Genji.

La famille, qui possède des terres dans le district de Fuwa de la province de Mino, a été fondée par Iwate Shigeuji qui a été le premier à prendre le nom « Takenaka ».

La famille, très connue sous la direction du stratège Takenaka Shigeharu (Hanbei), devient hatamoto sous Tokugawa Ieyasu

pendant l’époque d’Edo. Shigekata Takenaka, le chef de famille à l’époque du Bakumatsu, est un commandant réputé durant la guerre de Boshin.

Une branche de la famille Takenaka est daimyo des Takada jusqu’en 1634 puis du domaine de Funai (province de Bungo), avant de voir ses terres retournées au shogunat.


Takenaka Shigeharu

Takenaka Shigeharu (竹中 重治, ), aussi appelé « Hanbei »(半兵衛), est un samouraï durant la période Sengoku au xv ième siècle. Il est d’abord au service duclan Saitō de la province de Mino, mais fomente un soulèvement et prend le contrôle du château du clan Saitō au mont Kinka. Toyotomi Hideyoshi est à ce point impressionné par cette tactique qu’il invite Shigeharu à rejoindre ses forces en tant que stratège. Shigeharu apporte de nombreuses contributions à Hideyoshi avec son talent exceptionnel dans ce domaine.

Il meurt de maladie au cours de l’attaque de Hideyoshi contre les Mōri dans la région de Chūgoku alors que le château de Miki est assiégé. Takenaka Shigekado, fils et successeur de Shigeharu, continue à servir Hideyoshi après la mort de son père. Lors de la bataille de Sekigahara, il combat du côté de Tokugawa Ieyasu, et ses possessions à Bodaisan lui sont assurées. La famille Takenaka devient ainsi une famille de hatamoto et quitte bientôt son vieux château de Bodaisan pour le nouveau château d’Iwate. Les terres des Takenaka comprennent le village deSekigahara.

Au milieu du 19ième siècle, Takenaka Shigekata, descendant de Shigeharu, est commandant des forces Tokugawa à Fushimi au cours de la bataille de Toba-Fushimi.


Meoto Iwa

Meoto Iwa (夫婦岩), ou les Rochers mariés, sont un couple de petits rochers situés dans la mer face à Ise dans préfecture de Mie au Japon. Ils sont liés par un shimenawa (corde sacrée en paille de riz) et sont considérés comme sacrés par les fidèles du sanctuaire shinto voisin, Futami Okitama Jinja (二見興玉神社). Les rochers représentent l’union entre l’homme et la femme dans le mariage. La corde, qui pèse plus d’une tonne, doit être remplacée plusieurs fois dans l’année lors d’une cérémonie particulière. Le rocher le plus large, dont on dit qu’il représente l’homme, porte un petit torii sur son pic. Au mois de juin, le soleil se lève entre les deux rochers, attirant de nombreux photographes.(source wikipedia)

Informations complémentaires

Poids 2000 g

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.